29 juin 2006

doubl2

Allongée sur mon lit , mon corps devient vaisseau. Je voyage juste avec un billet d’humeur. Dans mon corps de carton pate, quelqu’un crie moteur. Pas de chance, je commence par un film d’horreur . La fuite me lasse. Je fais face et attends que ça passe. Un géant m’attrape et me serre dans son poing. Autant emporte le rêve, rien ne m’y retient. Je renaîtrais demain au petit matin. Mais non, je reste bien indemne tout au creux de sa main.

Des gravures tracent sur sa cuirasse un labyrinthe de cicatrices. Elles me sont familières ,ce sont ma ligne de vie et ma ligne de cœur. Gardien des moments oubliés, il est ce que je suis, tout ce que je pourrais être et tout ce que je ne suis plus. Je le touche du bout des doigts. Il est venu pour un défi . Une remise en vie

Posté par Y_Woman à 22:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Allongée sur mon lit , mon corps devient

Nouveau commentaire